Le brûlage des déchets verts a des effets négatifs sur la qualité de l’air.

Le Préfecture de la Vendée lance une campagne de sensibilisation auprès des particuliers sur la préoccupation importante de la qualité de l’air, placé 2ème au rang des préoccupations environnementales.

Le brûlage des déchets génère des particules fines qui contribuent à la pollution de l’air.

Depuis décembre 2020, le code de l’environnement a renforcé l’interdiction du brûlage à l’air libre des bio déchets, valorisant plutôt le compostage domestique, le broyage et le paillage, ou optez pour la déchetterie !